2009/08/03

bosozoku..............


by wikipédia " est un membre d'une contre-culture japonaise associée à des clubs des motos et des gangs. Le terme est un amalgame de « bōsō », référence à une conduite violente et imprudente, et « zoku », clan. Mais on peut aussi voir dans l'élément « », le mot « bōryokudan » qui signifie « bandit ».Les premiers bōsōzoku ont été observés dès les années 1950. Fortement influencés par la culture américaine, et plus particulièrement le gang des Hells Angels, certains gangs de motards commencent à se former. Ces gangs de motards qui partagent, le plus souvent, un intérêt pour les modifications (souvent illégales) de leurs motos

Ces groupes bōsōzoku s'engagent également dans des activités dangereuses ou la conduite imprudente, comme le slalom en pleine circulation, le fait de ne pas porter de casque, et de bruler les feux rouges. Une autre activité est le shinai boso , c'est à dire l'excès de vitesse en ville, en vue de rechercher toujours plus de sensations fortes. Ces groupes de motards possèdent des codes assez stricts. Lorsque beaucoup de motos sont impliquées, celui qui ouvre la marche est le sentōsha, le leader; il est responsable de l'évènement et les autres ne sont pas autorisés à le dépasser. Le plus souvent, la police japonaise envoie une voiture de police au devant de ces groupes de motards, afin de prévenir toute infraction.

Les délits comprennent la circulation à haute vitesse en ville, créant un fort trouble en agitant des drapeaux du Japon impérial. Des luttes entre gangs peuvent également survenir, et inclure l'utilisation d'armes telles que des battes de baseball, ou des cocktails Molotov.

Ces gangs de bōsōzoku sont généralement composés de personnes n'ayant pas encore 20 ans, donc non-adulte en vertu de la législation âge, et sont par conséquent soumis à une pression constante de la police."

On peut retrouver la figuration de bozosoku dans de nombreuses adaptations, mangas, films etc...... Dans GTO (Great teacher Onizuka) un manga de Tôru Fujisawa(que je recommande grandement) , Eikichi Onizuka (l'héroïne) était lui même chef de gang trés respecté. Dans Akira il est question aussi de gangs de motard........
Pour se détendre et rigoler un bon, même trés bon coup je vous recommande Kamikaze girls, histoire d'une amitié entre une boso est une lolita fanatique de la période du rococo ....................

Aucun commentaire: